Charlie Hebdo: Selon Geneviève de Fontenay, les dessinateurs l'ont cherché

  • Rédaction
Charlie Hebdo: Selon Geneviève de Fontenay, les dessinateurs l'ont cherché

Cet été, le journaliste Julien Mielcarek propose une chronique estivale sur BFMTV, Retour vers le passé, où il y interviewe une personnalité. Et ce mercredi, il recevait la célèbre dame au chapeau Geneviève de Fontenay. Une nouvelle fois, ces propos dérangent certains et font polémique. Elle y parle de la politique de François Hollande ainsi que de l'attentat à Charlie Hebdo.

Elle commence donc en évoquant le quiquennat de François Hollande, se disant, comme beaucoup, déçu, après avoir voté pour lui en 2012. "Je ne revoterai pas pour lui", dit-elle. Geneviève de Fontenay le compare à une limace, qui "est dans une bulle", "n'entend rien, ne voit rien". "Il est totalement à côté de la plaque", fini t-elle.

Ensuite, dans la deuxième partie de l'interview, le sujet est l'attentat à Charlie Hebdo. La dame au chapeau n'a pas "eu l'esprit du 11 janvier". Elle estime que les caricatures de Mahomet par Charlie, cause de l'attentat et d'un incendit en 2011, sont une provocation. "Il ne fallait pas faire ces dessins", dit-elle, en rappelant que les dessinateurs exécutés par les Kouachi en janvier avait été prévenu. "Ils étaient menacés de mort depuis longtemps."

Cette interview a beaucoup fait parler. Par exemple, le comédien de la série Nos chers voisins Jean Baptiste Shelmerdine, s'est exprimé sur Twitter : "Genevieve de Fontenay qui trouve que les attentats de Charlie Hebdo, ils l'ont cherché? Allez, va t'enterrer avec tes vieilles miss, idiote!"

La Zapette Média © 2016 |  -  Hébergé par Overblog