Résumé de l'audition de Vincent Bolloré au Sénat

  • Rédaction
Résumé de l'audition de Vincent Bolloré au Sénat

Ce mercredi avait lieu, en quelques sortes, le conseil de classe de Vincent Bolloré, personnalité très raillée du PAF depuis un an, en fait depuis sa prise de pouvoir au sein du Groupe Canal, jugée violente par beaucoup. Censure, ITélé, crises ... L'industriel a dû répondre ce matin aux questions du Senat. Une audition retransmise en direct sur le site du Sénat et sur LCP.

 

Tout d'abord, revenons sur la polémique autour du Crédit Mutuel, ce qui rejoint le thème de la liberté des journalistes. En effet, rappelons les faits : il y a peu, Canal devait diffuser un documentaire sur l'entreprise. Bizarrement, celui-ci a été déprogrammé à la dernière minute. Et c'est Vincent Bolloré qui aurait demandé cette déprogrammation, le Crédit Mutuel était un partenaire de la chaine ... A ce sujet, Bolloré déclare : "Le documentaire sur le Crédit Mutuel, je ne l'ai jamais vu. Et les histoires sur le publireportages... Je n'ai pas le pouvoir physique ou moral d'aller supprimer quoi que ce soit, tout cela, ce sont des blagues ! Je n'ai pas le pouvoir d'aller en régie". Ce à quoi Maxime Saada, directeur général de Canal, répond "Il n'y a jamais eu la moindre intervention de Jean-Christophe (Thiery) ou Vincent (Bolloré) sur un programme de la galaxie Canal+". Puis il termine en rappelant que "France télévision a diffusé le doc sur le Crédit Mutuel parce qu'on l'a autorisé à le faire" (car effectivement il a été diffusé sur France 3, ndlr)., ce qui est, dit-il, étonnant pour des censeurs ... A noter qu'un procès a été annoncé par Vincent Bolloré contre les journalistes de "Complément d'enquête" pour certaines déclarations dans un documentaire consacré à l'industriel breton.

Puis, Bolloré est également revenu sur la crise de Canal+, qui perd de jours en jours de nombreux abonnés, et qui perd des téléspectateurs dans les tranches en clair ... "L'histoire de Canal+ laisse à penser que quand je suis arrivé à Canal+, les problèmes ont commencé. Je ne suis pas la cause, mais leur conséquence, et peut-être leur solution" ("Mon travail a été de nommer une équipe et de fixer un cap"), rappelle t-il. Aussi, étonnement au vu des derniers chiffres, il affirme que "Canal est redressé". "Les gens se sont inquiétés trop tard. Les résultats seront assez visibles rapidement", continue Vincent Bolloré. Autre déclaration qui peut prêter à l'amusement quand on regarde le mercato de cette année, non favorable à Canal : "Sur Canal, il va y avoir des tas d'animateurs qui vont arriver". Selon lui, les résultats de juin ont augmenté par rapport à juin 2015...

Autre sujet de cette audition, tout simplement Vincent Bolloré lui meme, qui n'est, on le sait, pas très apprécié ... "Je ne suis là que pour prendre les coups, je tire la foudre sur moi, mais je dois assurer une continuité dans ce plan". Aussi, Jean Christophe Thiery revient sur ITélé : "Il y a un avenir pour iTELE au sein du groupe Canal+". Enfin, concernant un autre volet de l'info via Bolloré, Vincent rappelle que Direct Matin est un excellent journal, neutre, contrairement à ce qu'avance certains.

Puis concernant le clair, Vincent Bolloré explique "Les abonnés, c'est 1,5 milliard de recettes. Le clair c'est 60 millions d'euros de recettes. Ce n'est même pas 5% des recettes totales. Si vous faites du clair, vous perdrez des abonnés". Maxime Saada continue : "On n'a jamais réussi à montrer que les émissions en clair se traduisaient par des abonnements supplémentaires. Ca crée de la notoriété mais ça ne motive pas à l'abonnement" .

Bolloré annonce aussi poursuivre le développement du cinéma, et même l'accentuer. "Il y aura des nouveaux talents et des cases réservées aux nouveaux talents", affirme aussi ce dernier devant les sénateurs. A noter également que la grille de rentrée sera annoncée le 27 juin. Vincent est aussi revenu sur l'accord que voulait Canal avec BeIN Sports, refusé par l'Autorité de la Concurrence. L'idée était d'avoir une vitrine, explique t-il. Ce refus oblige à faire plus de diète que prévu, annonce t-il enfin.

La Zapette Média © 2016 |  -  Hébergé par Overblog