Quel avenir pour Touche pas à mon poste ?

  • Aurélien
  • TPMP
Quel avenir pour Touche pas à mon poste ?

Déjà 6 ans que le programme existe. A cette occasion, La Zapette Média vous propose un article consacré à cette année haute en rebondissements...

En quelques mois, l'image de l'émission et de son présentateur ont changé du tout au tout.
De l'émission révolutionnaire à l'émission qui torture ses chroniqueurs, l'image du 1er talk de France Touche pas à mon poste a bien changé.

Des audiences qui ne font que grimper, des fans de plus en plus au rendez-vous et la ménagère qui quitte les chaînes hertziennes pour D8 ; TPMP semblait promu à un bel avenir. Cependant, ce succès ne semble pas plaire à tout le monde et la "spirale de l'enfer" commence le 8 février 2016.

Un certain Julien Cazarre, chroniqueur sur Canal+, affirme avoir refuser l'invitation pour occuper la place de chroniqueur dans Touche pas à mon sport, le TPMP version sport d'Estelle Denis. Mais il ne s'arrête pas là, il porte alors plainte à l'encontre de l'animateur et de sa chroniqueuse à coup de gueule, Enora Malagré. Le chroniqueur de Canal + affirme avoir reçu des menaces téléphoniques. Dès lors, les choses ont évolué rapidement et les réseaux sociaux se sont partagés. Les anti-TPMP qui n'hésite pas à insulter l'animateur, les fans qui le soutiennent jusqu'au bout et ceux qui se désolidarisent, qui préfèrent ne pas penser que leur « idole » soit capable de tels propos.

La guerre des clans est lancée, et malgré un grand nombre de fans déçus, le programme continue de battre des records. Le 29 février, l'émission enregistre un record à 1,97 millions de téléspectateurs pour une émission banale sans rien de particulier.

Quelques semaines plus tard, l'article de journal qui va faire tant polémique paraît. Victor Le Grand, journaliste à Society, sort un article où il dénonce Hanouna comme le « caid du paf ». Cet article, bien que payant, a très vite fait le tour des réseaux sociaux. Sur Twitter, les fans sont plus divisés que jamais. Les premières insultes envers le magazine apparaissent, insultes auxquelles Franck Anesse, patron de Society, n'hésite pas à répondre d'une manière toute aussi violente : « t'as l'air obsédé par manger des quequettes ».
Le magazine dénonce des pratiques en coulisses de TPMP violentes et un « chroniqueur anonyme » n'hésite pas à balancer « dans la boîte, plus personne ne veut faire TPMP », « je me demande comment on va terminer l'année ».

Le lundi suivant ces attaques, Hanouna et ses chroniqueurs ont choisis l'humour pour répliquer. N'ayant aucune preuve que ce « chroniqueur anonyme » ne soit pas chroniqueur inventé par le magazine, les fans reprennent confiance. Peu de temps après, le chroniqueur Bertrand Chameroy décide de quitter provisoirement le programme. Son motif : une fatigue constante suite aux attaques de Society, il décide de prendre du repos. Un repos accepté par Hanouna, d'autant plus qu'il n'a que 27 ans et qu'il n'a jamais été confronté à autant de pression médiatique.
Dès lors, ça ne fait aucun doute sur les réseaux sociaux, Bertrand Chameroy est le chroniqueur anonyme de Society. Même si le magasine menace de donner des preuves, rien ne sera finalement divulguer. Le magasine assure aux fans « nous savons des choses que vous ne savez pas, vous vous croyez supérieurs mais vous ne savez rien ». Franck Anesse, dans une interview pour ozap.com dit même que le départ était prévu d'avance.

La guerre est fans est relancée, ceux qui pensent que Cyril Hanouna a viré Bertrand Chameroy et ceux qui restent fidèles à l'animateur. Dans la soirée, celui que l'on surnomme Baba tweete « Je ne sais pas comment vous pouvez penser que j'ai viré Bertrand après tout ce que j'ai fait pour lui », Twitter reste mitigé.

Plusieurs semaines après ces évènements, le chroniqueur de 27 ans n'est pas revenu, certains maintiennent qu'il ne reviendra pas car viré et détesté par Hanouna, et d'autres pensent qu'il reviendra, sans doute après les vacances d'avril. Selon un sondage amateur, le jour du départ 64% pensaient de Chameroy ne reviendrait pas, aujourd'hui, ils sont encore 42%. Récemment, Closer a annoncé qu'il aurait des projets avec France Télévisions...

Mais quelques semaines plus tard les choses se compliquent, alors que la bonne humeur tant voulue par les fans semble revenue ( « ça faisait longtemps que #TPMP n'avait pas été comme ça, c'était super ! », déclare un fan), les audiences ne suivent pas : le jeudi 24 mars, l'émission enregistre son pire score depuis octobre. Même si les 1,45 millions de téléspectateurs restent convenables, la perte de fidèles est repérée sur les réseaux sociaux, la question peut alors se poser : quel avenir pour Touche pas à mon poste ?

« Ils ont voulu l'achever mais ils l'ont rendus plus fort », en effet, malgré les accusations l'émission survie. Les fans, même si quelques uns restent perplexes, restent présents et continuent de soutenir le programme. Mais avec des audiences en baisse, un Bertrand Chameroy qui ne revient pas, une bonne humeur mitigée, que peut-on encore attendre de TPMP ?

Avec la fin d'année qui approche, doit-on s'attendre à la fin du show en juin ? Selon un nouveau sondage, 36% pensent que l'émission ne tiendra pas jusqu'au prime de fin d'année, souvent début juillet. Pourtant Hanouna l'assure, il sera toujours présent pour ses fans. Récemment, Le Parisien fait un article mettant en valeur l'animateur le décrivant comme excessif mais attachant. Dans cet article, Le Parisien a recueilli les témoignages de chroniqueurs de l'émission, et plus de simples chroniqueurs parlant anonymement. Alors, simple propagande ou réel coup monté contre TPMP. Les médias ont-ils réellement voulu tuer TPMP car l'émission était au top ou ont-ils dénoncés une réalité que certains ne veulent pas entendre ?

En tout cas, les temps sont durs pour TPMP, ces accusations cesseront elles et l'émission s'arrêtera-t-elle en juin dans l'hypothèse où elle tient jusque là.. Affaire à suivre.
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
La Zapette Média © 2016 |  -  Hébergé par Overblog